Ah les vendanges ! Depuis le temps qu’on me dit que l’expérience est unique : je me lance !

Réveil violent : jamais il n’avait sonné aussi tôt ! Mais la récolte « à la fraîche » semble incontournable en cette fin d’été. Le petit-déjeuner vigneron qui m’accueille au Domaine est un vrai régal et me fait oublier que le jour est loin d’être levé…Je m’arme de ma vendangette, de mon seau et de toute ma motivation : mon amie Syrah, me voilà !

Arrivée au pied du vignoble, je choisis mon rang sans oser regarder le bout : de mémoire, le coteau est pentu, et la vigne à perte de vue me laisse présager de l’ampleur de la tâche. L’ambiance est joyeuse, nous mettons du cœur à l’ouvrage, pied de vigne après pied de vigne, les seaux se remplissent de grappes fournies. J’émerge quelques secondes de mon rang pour admirer le soleil qui se lève sur l’Hermitage : instant divin !

« SEAU ! » Le porteur me présente sa hotte, je vide, et c’est reparti ! Au bout de 3 seaux, je redécouvre l’existence de mes dorsaux… à moins que le raisin ne pèse plus lourd  à chaque seau?

Pause casse-croûte ! On se déplie pour un grignotage bien mérité ! Délicieux breuvage de la maison, charcuterie, fromage, chocolat… le temps de quelques échanges et nous voilà de nouveau immergés dans le coteau… Le rythme est soutenu, et la pause déjeuner sur la grande tablée la bienvenue ! Les vendanges, ça creuse, j’avalerais un cochon ! On se régale dans une ambiance conviviale…

L’après-midi s’enchaîne sur le même rythme, mon dos est en compote et j’ai fait le deuil de ma manucure… Je sens le raisin, je colle et des insectes improbables me poursuivent jusque dans le dernier rang qui m’est confié ! Voilà un moment que je ne me déplie plus pour avancer… Mon voisin de vigne est bien marrant avec ses anecdotes de vieux vendangeur !

Dernier « SEAU ! » et la journée s’achève… J’ai déjà des courbatures, mais des souvenirs plein la tête, et je ne suis pas peu fière de mettre un peu de moi dans ce cru 2017 ! Mon collègue m’attrape, je n’ai plus la force de lutter, je finis noyée dans une benne de raisins : OK j’ai passé mon bizutage de vendangeuse !

Maintenant, amenez-moi un masseur et mon lit ! A demain Syrah !

Les vendanges by Florence.png